HISTORICAL CONSULTING - TOURISM & PATRIMONY
LA NOUVELLE-ZELANDE DANS LA GRANDE GUERRE : SOMME ET ARTOIS
Pour modifier l'affichage, éditez les styles des éléments correspondants (normalement la Zone "Cadre Principale").

Pour modifier les liens du menu, éditez, copiez-collez ou supprimez les éléments-liens dedans.

Pour cacher un élément sans le supprimer, utilisez sa propriété Visible.
Après avoir participé à l'expédition des Dardanelles, la division néo-zélandaise fut envoyée sur le front occidental où elle participa à la bataille de la Somme. Le 15 septembre 1916, les soldats néo-zélandais furent engagés dans la première bataille de chars entre le village de Longueval et le Bois des Fourcaux (High Wood) dans une vallée dénommée Caterpillar. Vous y découvrirez le champ de bataille, le cimetière et son mémorial des disparus, le monument néo-zélandais sur l'emplacement de l'ancienne tranchée allemande appelée Switch Trench. Ensuite avant de quitter la Somme nous vous proposerons une vue d'ensemble de cette sanglante bataille.
La visite se poursuivra sur l'Artois et à Arras où en 1916 l'armée britannique qui relève les Français fait aménager par les soldats du génie néo-zélandais les anciennes carrières de craie de la ville, les "boves". Les Néo-Zélandais les nomment Wellington, Auckland et Nelson.

Le 9 avril 1917, à 5h30 après une énorme explosion, 24000 hommes surgissent de dessous terre et surprennent les premières lignes allemandes. Au même moment, les Canadiens se lancent à l'assaut de la crête de Vimy. Une visite souterraine d'une partie de la carrière Wellington est aujourd'hui accessible au public.
Pour "activer" l'affichage d'une flèche, utilisez sa propriété "Visible"
Nous proposons une journée complète de visite.
Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter.